Questions / Réponses


Qu’est-ce que l’hypnose ?

Entre veille et sommeil, il existe un état modifié de conscience : l’hypnose. La personne hypnotisée n’est pas endormie. Il se peut même qu’en état léger d’hypnose, elle ait l’impression d’être vraiment éveillée ; en revanche, l’état profond d’hypnose est très voisin du sommeil. Entre ces deux extrêmes, on peut expérimenter, au cours d’une même séance, diverses profondeurs d’hypnose.

L’hypnose est un état agréable dans lequel on se sent détendu au plan physique, apaisé au plan mental, ce qui permet au sujet de se concentrer sur la voix du thérapeute et d’entrer en communication avec lui de façon très privilégiée. Le sujet est conscient de ce qui se passe autour de lui, mais les éléments extérieurs ne perturbent pas la séance. Il ne perd pas contact avec la réalité. Le fait qu’il n’y ait pas de perte de conscience confirme - si besoin était - qu’on ne peut forcer une personne à faire des actions contraires à sa morale, ses convictions ou ses croyances.

Ce moment de détente procure un bien-être physique réel et une véritable paix intérieure ; il favorise le lâcher prise, ce qui permet au thérapeute de travailler en profondeur, là où les résistances sont diminuées.

On peut entrer en état d’hypnose de diverses façons. Outre le fait qu’on expérimente cet état tous les jours, naturellement, au réveil et à l’endormissement, on peut y accéder grâce à la méditation, à des exercices de yoga, à des techniques de relaxation… On peut même se trouver dans cet état pendant une séance de massage ou d’acupuncture…


Comment ça fonctionne ? Est-ce que ce processus est sécuritaire ?

L’hypnose fonctionne en grande partie grâce aux capacités de votre inconscient. Celui-ci peut accéder aux mémoires de votre passé. En puisant dans vos ressources profondes, vous obtenez des solutions pour résoudre bon nombre de problématiques.

Il s’agit d’une hypnose conversationnelle : vous êtes conscient, vous échangez et dialoguez avec le thérapeute. C’est par l’interaction et la communication avec lui que vous accédez à l’information. Vous exprimez vos émotions, vos sensations, vos impressions. Tous vos sens vous guident et vous font vivre pleinement cette expérience. Votre conscience supérieure vous éclaire et vous donne accès à ce qui est bon et utile pour vous. La séance se déroule sans jugement, ni sévérité, dans le respect et la bienveillance.

Le processus est donc tout à fait sécuritaire. Rester « bloqué » en état d’hypnose est impossible. Vous pouvez décider d’interrompre la séance à tout moment. Si une suggestion ou un questionnement heurtait vos convictions, vous sortiriez aussitôt de l’hypnose. Vous ne révèlerez aucun secret intime. Vous êtes toujours en mesure de décider ce que vous souhaitez partager avec le thérapeute.


Est-ce que tout le monde a la capacité de vivre cette expérience ?

Oui, sans réserve. L’hypnose est un état naturel, donc tout le monde peut être hypnotisé. Mais nous ne sommes pas tous réceptifs de la même manière :

  • 5 % de la population sont extrêmement facilement hypnotisables ;
  • 80 % sont très facilement réceptifs ;
  •  10 % le sont moyennement ;
  •  5 % sont dits « réfractaires », ce qui ne signifie pas pour autant qu’ils ne peuvent jamais entrer en hypnose ; ils ont simplement besoin de plus de temps et d’entraînement.

Pour faciliter l’état d’hypnose lors de la séance, je donne, avant notre rencontre, un fichier MP3 de préparation pour vous entraîner à effectuer de nouvelles connexions, intérioriser les suggestions de détente et vous habituer à ma voix. Cela permet de développer de nouvelles habiletés, d’accroître votre réceptivité et de vous préparer pour accéder à plus d’informations.

Votre conscience supérieure vous donne ce qu’il y a de plus juste et utile pour vous, mais vos guides peuvent vous informer de différentes façons, plus ou moins claires et compréhensibles, cependant toujours d’une manière qui vous est propre : sensations, images, sons, télépathie ou mots, scènes précises ou métaphores, énergies… Mon rôle est de vous aider à accéder à l’information.


Est-ce que je vais entendre et me souvenir de tout clairement ?

Tout au long de la séance, vous n’êtes pas endormi, vous n’êtes pas coupé de la réalité. Vous êtes donc capable d’entendre clairement et de vous rappeler tout ce qui s'est passé pendant la séance. Mais, si vous ne vous souvenez pas de tout, n’ayez pas d’inquiétude : la séance étant enregistrée, vous aurez tout le loisir de la réécouter par la suite.


Pourquoi ré-écouter sa session ?

Après avoir lu un livre ou regardé un film, on oublie certains passages ou on en ré-interprète d’autres. C’est la même chose en hypnose : une fois la séance finie, on oublie ou on ré-interprète ce qu’on vient de vivre. Ré-écouter sa séance permet de se replonger dans l’expérience vécue, exactement comme ça s’est passé, sans les corrections ou modifications effectuées par notre esprit conscient. Cela permet aussi de continuer à faire des liens, à intégrer les contenus et à apporter un éclairage supplémentaire quant aux informations qui vous ont été données pendant la séance. Enfin, cela entretient la connexion avec votre âme.


A-t-on besoin de croire en la réincarnation pour effectuer un tel processus ?

Il n’est pas obligatoire de croire en la réincarnation pour effectuer ces séances. Ce qui importe c’est l’ouverture d’esprit, la sincérité et l’honnêteté avec lesquelles vous abordez cette démarche. Une personne sceptique mais ouverte en retirera des bénéfices certains. En revanche, ce sera moins évident pour quelqu’un qui ne croit pas du tout en la réincarnation et qui est fermement convaincu de cette croyance. Une telle conviction pourrait empêcher de vivre l’expérience, si on ne désire pas au fond de soi-même la vivre pleinement. Pour ceux-là, on peut remplacer cette croyance par une autre et parler tout simplement de « mémoires » inscrites dans notre ADN, de mémoires enfouies auxquelles ils auront accès.

Par définition, une mémoire parle d’un événement passé. Tout ce qui précède le moment présent fait partie du passé. L’hypnose spirituelle de régression permet de laisser émerger des mémoires profondes en lien avec des événements qui ne proviennent pas de la vie actuelle de la personne, mais qui continuent d’avoir une influence sur sa vie présente. L’hypnose spirituelle permet d’accéder à ces mémoires, soit pour dénouer des blocages ou libérer des charges qui alourdissent la vie, soit pour accéder à des habiletés ou connaissances anciennes qui seront utiles dans la vie actuelle. L’hypnose spirituelle de régression permet véritablement de vivre un voyage sacré dans le temps, au cœur de Soi. Elle amène la personne au cœur de son essence véritable, son Ame, lui donnant accès à des états de conscience qui semblent sortir du temps linéaire. En hypnose, le mental accepte de « décrocher du temps » en laissant aller son contrôle, ce qui permet à la personne d’accéder à un instant présent intemporel d’où émergeront les mémoires de son passé.


Comment savoir si c’est vraiment une vie antérieure à laquelle on accède ?

On peut être certain d'avoir accès à une vie antérieure en fonction des sensations, des émotions que l’on ressent lors de cette expérience. L’essentiel de la réponse se trouve dans le ressenti. Le fait que des liens s’établissent entre l’expérience de vie passée et le présent confirme et valide l’expérience. Il arrive que l'on reçoive des messages que l'on ne souhaitait pas ou ne voulait pas entendre, que l'on nous dise des choses auxquelles on n'avait pas pensé... Ceci prouve que l'expérience est réussie.


Pour quelles raisons utiliser l’hypnose spirituelle de régression ?

On peut souhaiter effectuer cette démarche pour :

1. Comprendre notre nature spirituelle :

Une séance d’hypnose spirituelle de régression nous confirme que nous sommes bien des êtres spirituels venus sur Terre pour vivre une expérience humaine, et non le contraire.

2. Comprendre le sens profond de certains défis, certaines épreuves dans notre vie :

Ce sont nos guides ou notre conscience supérieure qui nous permettent d’accéder à certaines informations, afin de comprendre le sens profond de certains défis ou épreuves, ainsi que les apprentissages à en tirer. Nous avons besoin de leur éclairage pour décrypter le sens caché de ces obstacles et poursuivre notre évolution.

3. Comprendre notre mission de vie :

Une séance d’hypnose spirituelle de régression permet de comprendre notre mission de vie, ce que nous sommes venus apprendre, accomplir ou régler dans cette incarnation. Les difficultés, les obstacles que nous trouvons sur notre chemin sont autant d’éléments qui nous indiquent la direction à suivre pour retrouver nos dons, nos capacités et nos aptitudes…, et ainsi, réaliser notre mission de vie.

4. Entrer en contact avec ses guides spirituels :

C’est une occasion pour le client d’entrer en contact avec son ou ses guides spirituels, ces êtres de lumière qui nous accompagnent tout au long de notre évolution, que nous en soyons conscients ou non. Ce moment est souvent mémorable.

5. Rencontrer notre groupe d’âmes :

Nous faisons tous partie d’un groupement d’âmes, dont les membres ont souvent l’habitude de se réincarner ensemble, dans la même vie, pour s’entraider. Une telle séance nous éclaire sur certains liens karmiques.

6. Se libérer de la peur de la mort :

Même si ce n’est pas un objectif clairement formulé, il s’avère que l’appréhension de la mort disparaît après une séance d’hypnose spirituelle de régression dans la plupart des cas. La mort est alors perçue non plus comme une fin en soi, mais comme un passage vers une autre vie.

7. Aider à vivre un processus de deuil, en entrant en contact avec des êtres chers décédés :

Il se peut qu’au cours d’une séance d’hypnose spirituelle de régression des êtres chers décédés se présentent, ce qui est émouvant et apaisant. Et si le contact n’a pas lieu, il est toujours possible d’interroger les guides au sujet de ces proches disparus.

Questions / Réponses

 

« La lumière ne peut briller qu'en présence de l'obscurité ».

(Francis Bacon)